Stationnement : Parking de l'Eglise, 2 rue du carrefour de Nanteuil, 77500 Chelles (GPS : 48.880201 ; 2.597788)

L'église se trouve rue Jean Véron.
Juchée au-dessus de la vieille bourgade de Chelles depuis le XIIe siècle, l'église Saint-André reste le principal lieu de culte où se vivent des étapes importantes de notre vie religieuse.

Très remaniée au fil des siècles, elle est belle avec son choeur voûté d'ogives en étoile entouré des chasses des saints qui ont marqué la vie de notre cité : Bathilde, Bertille, Radegonde, Eloi et Genès : Statues et vitraux indiquent les dévotions pratiquées dans notre paroisse.

L'église Saint-André, église du bourg rural dépendant jadis de la grande abbaye royale voisine, fondée par la reine Bathilde au 7ème siècle. Des textes anciens de 1150 citent déjà cette vieille église.

Deux paroisses se partageaient Chelles avant la Révolution: Saint Georges et Saint André. Elles seront ensuite regroupées, dans Saint André, la plus grande. C'est une belle église au toit bien enveloppant, au chevet tout simple avec un clocher carré et trapu.

Eglise de pierre, lieu de prière, église vivante. Voici ces quelques mots pour vous guider dans votre passage en cette église. En y entrant, on est surpris par l'équilibre de ses proportions, pas trop haute, sans fioritures, inspirant calme et recueillement par sa simplicité.

L'abside : circulaire avec sept fenêtres ogivales aux nervures se rejoignant au sommet de la voûte. Autour, des boiseries surmontées des reliquaires des saints honorés à Chelles. Le maître-autel n'est plus utilisé depuis que la messe est dite face aux fidèles. Cependant, les saintes espèces sont gardées en son tabernacle.

Le choeur : séparé de la nef par deux gros piliers, il est formé de deux travées ogivales complétées de bas côtés servant de chapelle. A gauche, la chapelle de la Vierge, à droite celle de Saint-Roch. L'autel actuel est dans le choeur, plus proche de l'assemblée. Il est constitué par les panneaux sculptés de l'ancienne chaire qui représentent les quatre évangélistes avec leurs symboles : Mathieu avec un jeune homme ailé, Luc avec un boeuf, Marc avec un lion et Jean avec un aigle.

La nef : moins ancienne, elle repose sur quatre piliers, entourée de bas-côtés.

L'intérieur de l'église est beau dans sa simplicité : voûtes ogivales de l'abside et du choeur, voûtes en berceau pour la nef et ses bas-côtés.

  • La chapelle St-Roch, au sud du choeur, est du 12ème siècle. C'est la partie la plus ancienne.
  • Le choeur, la chapelle de la Ste Vierge et l'abside seraient du 15ème siècle.
  • La nef, plus récente, a dû être reconstruite en 1778.

La belle pierre est rare dans la construction de cette église car le sol de Chelles n'est réputé que pour son plâtre.

La décoration architecturale

Les clefs de voûte de l'abside et du choeur sont formées d'une rosette de feuillage ornée de têtes d'hommes. Celles de la chapelle St-Roch sont décorées de feuilles de vigne. Les culs-de-lampe (39), au départ des nervures des arcs. Sur le pilier central nord du choeur, un homme accroupi tient un outil dans chaque main. A la ceinture un étui plein d'outils. Est-ce un tailleur de pierre ? Un autre cul-de-lampe est une tête grimaçante, cachée dans l'angle du choeur et du gros pilier sud.

Les chapiteaux. Celui du pilier central sud du choeur est circulaire, augmenté des chapiteaux carrés des arcades. C'est le  plus important car il supporte l'un des angles du clocher. Il est orné de feuilles très simples. Sur l'autre côté du choeur, le chapiteau circulaire est orné de feuilles très frisées avec quelques glands de chêne.

(Pour ceux qui veulent acquérir une meilleure connaissance de notre patrimoine, Nous leur conseillons la lecture d'une nouvelle publication qui s'intitule: "ÉGLISES ET CULTE CHRÉTIEN À CHELLES" et éditée par la Société Archéologique et historique de Chelles)

 

Joomla templates by a4joomla